Inde / Economie

Le rythme de la croissance de l’Inde dépasse celui de la Chine

Des ouvriers travaillent à la construction d'un pont pour le métro de New Delhi, le 30 novembre 2015.
Des ouvriers travaillent à la construction d'un pont pour le métro de New Delhi, le 30 novembre 2015. REUTERS/Anindito Mukherjee

La croissance indienne affiche trois trimestres consécutifs de croissance record. Avec ses 7,4% du PIB en deuxième partie de l'année, elle fait même mieux que la Chine qui n'atteint que 6,9%. Une très bonne nouvelle pour le Premier ministre indien qui a promis de relancer la croissance et l'investissement dans son pays.

Publicité

Alors que la Chine ralentit, et que la Russie et le Brésil se contractent, l'Inde devient le leader des pays émergents en terme de croissance : 7,4% du PIB entre juillet et septembre, c'est mieux par rapport aux 7,3% précédemment pressentis, mais surtout mieux que les 7% atteints au début de l'année.

Ce résultat devrait apporter une bouffée d'oxygène au Premier ministre Modi. Il a enregistré une défaite dans l'Etat du Bihar début novembre, considérée comme un mauvais signal pour sa politique de réformes. Le gouvernement voudra mettre cette croissance à profit pour contrôler l'inflation, mais aussi pour trouver un accord et appliquer la TVA sur tout le territoire.

Les chiffres de la croissance font ressortir les principaux secteurs porteurs : les télécoms, les infrastructures, l'automobile, la pharmacie, l'agroalimentaire et les technologies innovantes. Avec 35% de croissance annuelle pour le marché solaire indien et un objectif de 100 GW installés en 2020 (contre 3 GW actuellement), l’Inde occupe la troisième place sur le marché mondial des énergies renouvelables en terme d’attractivité des investissements.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail