Accéder au contenu principal
Economie

France: mauvais début de saison pour les stations de ski

La station de Val d'Isère, le 6 janvier 2016.
La station de Val d'Isère, le 6 janvier 2016. AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En France, la douceur des températures et surtout l'absence de neige ont totalement gaché le début de saison de ski. Et malgré le retour du froid et des flocons, les pertes seront difficiles à combler.

Publicité

Les premiers flocons de neige et le froid ne sont arrivés qu'au dernier jour des vacances de fin d'année, pour escorter les vacanciers qui quittaient les stations. De quoi peut être limiter les dégâts mais pas de quoi sauver la saison selon les professionnels.

Beaucoup de domaines n'ont pas pu ouvrir dans les Vosges, le Jura, le Massif central et même certains coins des Alpes, ou bien n'ont ouvert que partiellement. Sur l'ensemble des stations la fréquentation est en chute libre, moins 20% en moyenne, mais moins 80% aux Sept Laux en Isère par exemple, soit deux millions d'euros de chiffre d'affaire en moins pour les remontées mécaniques. Pas l'ombre d'un skieur, cela signifie aussi pas de clients dans les hôtels, les restaurants, les magasins de sports qui louent le matériel, et personne dans les écoles de ski.

Cela veut dire aussi autant de saisonniers au chômage technique. Les plus grandes stations sont les seules à avoir réussi à amortir la chute. Equipées de canons à neige, elles ont pu garantir un peu de neige aux vacanciers, mais la fréquentation et les chiffres d'affaires ont tout de même baissé, 15% de chiffres en moins par exemple à l'Alpe d'Huez.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.