Accéder au contenu principal
France / Aéronautique

French Blue, la première low-cost long-courrier française

French Blue doit recevoir un premier Airbus A330 neuf d'ici juin.
French Blue doit recevoir un premier Airbus A330 neuf d'ici juin. Open access/Outisnn
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La première compagnie aéronautique low-cost long-courrier française va s'appeler French Blue, « Bleu français ». C'est une filiale d'Air Caraïbes qui appartient au groupe vendéen Dubreuil. Une information du journal économique La Tribune. Le low-cost est devenu une question de survie pour les compagnies.

Publicité

French Blue, la nouvelle compagnie low-cost française, devrait assurer cet été des vols transatlantiques à partir de l'aéroport d'Orly, même si pour l'heure, les destinations exactes ne sont pas définies, selon La Tribune.

Cette filiale d'Air Caraïbes doit recevoir un premier Airbus A330 neuf d'ici juin. La maison mère a une stratégie. Elle a commandé sept nouveaux A350 destinés à intégrer la flotte d'Air Caraïbes Atlantique. En échange, Air Caraïbes va transférer peu à peu une partie de ses Airbus A330 à sa filiale French Blue.

Les compagnies françaises savent que sans le low-cost, elles n'ont pas d'avenir. Air France-KLM n'a pas pris le virage à temps. Sa filiale à bas coût Transavia s'est laissée distancée par le britannique Ryanair ou encore l'allemand Germanwings qui pratiquent des prix défiant toute concurrence.

Et c'est sans compter sur le développement vertigineux des groupes du Golfe, qui auraient bénéficié de 37 milliards d'euros de subventions de leur gouvernement en dix ans, selon une investigation. Les Occidentaux les accusent même de concurrence déloyale.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.