Accéder au contenu principal
France / Royaume-UNI

A Londres, Emmanuel Macron soutient le projet de la centrale de Hinkley Point

Emmanuel Macron (g) a soutenu le projet Hinkley Point dans l'émission politique dominicale de la BBC, The Andrew Marr Show.
Emmanuel Macron (g) a soutenu le projet Hinkley Point dans l'émission politique dominicale de la BBC, The Andrew Marr Show. REUTERS/Jeff Overs/BBC
Texte par : RFI Suivre
2 mn

A Londres, dans l'émission politique dominicale de la BBC, The Andrew Marr Show, Emmanuel Macron a déclaré soutenir le projet de construction d'EPR à Hinkley Point en Grande-Bretagne. Cette annonce intervient alors que l'électricien français EDF préparerait un nouveau plan d'économie, apprend-on dans Le Figaro.

Publicité

« Nous soutenons le projet Hinkley Point, c'est très important pour la France, c'est très important pour le secteur nucléaire et pour EDF », a confié Emmanuel Macron à la BBC.

Le ministre français de l'Economie a précisé qu'il restait du travail à « finaliser » avec EDF et Londres pour trouver un accord dans les semaines qui viennent.

Ce projet controversé de construction d'une centrale nucléaire à Hinkley Point, au sud-ouest de l'Angleterre, coûterait 23  milliards d'euros. Il pèse lourd, trop lourd sur les finances fragiles d'EDF dénoncent les syndicats du groupe qui ont demandé sa suspension.

D'autant que selon Le Figaro, EDF préparerait un nouveau plan d'économie d'un milliard d'euros à la demande de l'Etat, actionnaire à 85%. Il est question de supprimer des emplois et de baisser les salaires.

En janvier dernier, le groupe a annoncé son intention de supprimer jusqu'à 4 200 postes en France entre 2016 et 2018. Et cela pour résister à une forte concurrence et à la chute des prix du marché de l'électricité.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.