Chine / Economie

Chine: l’opérateur des chemins de fer chinois plombé par une dette colossale

La création de nouvelles lignes à grande vitesse devrait encore gonfler en 2016 la dette de China Railway Corp.
La création de nouvelles lignes à grande vitesse devrait encore gonfler en 2016 la dette de China Railway Corp. REUTERS/Jason Lee

China Railway Corp (CRC), l'opérateur des chemins de fer chinois, est plombé par une dette abyssale de 555 milliards d'euros, ont annoncé des médias chinois. A titre de comparaison, ce chiffre est plus important que la dette grecque.

Publicité

Le ralentissement économique en Chine frappe de plein fouet l’entreprise publique chinoise qui exploite le plus grand réseau ferré du monde. C’est la baisse du volume de fret, sa principale source de revenus, qui a contribué au creusement de la dette.

Et ce n’est pas fini. Le groupe a fait savoir que sa dette devrait encore gonfler cette année en raison de nouveaux investissements à crédit dans la construction de nouvelles lignes à grande vitesse.

Cette situation reflète l’état dans lequel se trouvent les entreprises publiques, mais aussi privées en Chine. L’endettement de l’économie réel a explosé ces dernières années pour atteindre 160% du PIB. Avec le ralentissement de l’activité, plusieurs d’entre elles sont étranglées par les crédits.

Pour contrer ce problème, le gouvernement chinois envisage d’utiliser une méthode déjà testée dans les années 2000 : échanger de la dette contre des actions, c'est-à-dire autoriser les banques à échanger les crédits octroyés à une entreprise contre une partie du capital de celle-ci.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail