Venezuela

Venezuela: les dessous économiques de la crise politique

Exaspérée par la pénurie alimentaire qui frappe le pays, une femme brandit un paquet de farine devant un supermarchéde. Caracas, le 11 juin 2016..
Exaspérée par la pénurie alimentaire qui frappe le pays, une femme brandit un paquet de farine devant un supermarchéde. Caracas, le 11 juin 2016.. REUTERS/Ivan Alvarado

Le Venezuela est déchiré par une guerre politique qui oppose le Parlement, contrôlé par l'opposition, au gouvernement socialiste dirigé par Nicolas Maduro. Cela se conjugue à un climat d'exaspération générale liée à l'effondrement économique de ce pays pétrolier.

Publicité

Le Venezuela, un des plus gros producteurs de pétrole du monde, subit de plein fouet la chute des cours du baril. Les ventes de l’or noir représentent pourtant 96% des exportations du pays.

Son économie est aujourd'hui au bord de la faillite, la pénurie alimentaire est devenue un vrai fléau et les réserves de devises baissent constamment. L’Inflation qui explose est d'ailleurs la pire au monde. En effet, atteignant plus de 180% l’an dernier, elle devrait grimper à 700% en 2016.

Le Venezuela est de plus dirigé depuis 17 ans par une gauche qui n’a pas su gérer efficacement la rente pétrolière quand les prix du brut étaient au plus haut. Cette rente a financé essentiellement les politiques sociales, mais n'a pas ou peu été utilisée pour financer la diversification de l’économie du pays.

A cela s’ajoutent les problèmes d'une corruption généralisée et les politiques de nationalisation des grandes entreprises qui ont fait fuir les investisseurs étrangers. Le pays ne peut désormais pour se relever, ne compter que sur une éventuelle remontée des cours du pétrole.

→ A (RE) LIRE : Venezuela: Maduro exclut un référendum révocatoire cette année

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail