Accéder au contenu principal
Economie

Amazon Echo versus Google Home, la maison connectée s'est arrachée sous le sapin

La force de frappe de Google Home est un lien direct avec son puissant moteur de recherche.
La force de frappe de Google Home est un lien direct avec son puissant moteur de recherche. ©Google
3 mn

Un cadeau bien bavard s’est arraché cette année aux Etats-Unis pour Noël : Amazon Echo ou Google Home. Ce sont deux objets cylindriques, des assistants virtuels pour une maison connectée. Ils s’activent par la voix. Google Home est arrivé sur le marché américain en octobre, Amazon Echo est disponible depuis juin l’année dernière et se déclenche par le mot clé Alexa.

Publicité

« Alexa, quelle est la hauteur de l’Everest ? L'altitude du Mont Everest est de 8 848 mètres ». Placé au milieu de votre salon ou de votre cuisine, Alexa répond à toutes sortes de questions, joue de la musique, ou encore active un flash info, vous donne la météo ou prend des notes pour vous. 

Cet objet cylindrique de couloir noir d'environ 20 centimètres est muni d'un haut parleur intelligent et d’un micro omnidirectionnel qui détecte votre voix dans toute la pièce. Google Home est lui plus petit, moins de quinze centimètres, avec un haut blanc et un socle de couleur variable.

Amazon Echo n'est pas disponible en France pour le moment.
Amazon Echo n'est pas disponible en France pour le moment. ©Amazon

Ces objets connectés séduisent des consommateurs de plus en plus nombreux aux Etats-Unis. Près de 4 millions d'Amazon Echo ont été vendus en 2016, contre un million l'année dernière selon la société américaine VoiceLabs qui analyse des données de plateformes vocales. Ce « gadget » high tech est disponible pour près de 180 dollars en quelques clics sur le site de livraisons Amazon.com. Et Noël a acceléré les ventes. « A l'occasion des fêtes de fin d'année, les ventes d'Echo n'ont jamais été aussi élevées. De même pour Google Home », indique Adam Marchick, le PDG de VoiceLabs.

Amazon a une nette longueur d’avance sur son concurrent Google Home, lancé en octobre 2016 seulement : quelque 5 000 compétences développées avec des partenaires de tous bords, programme de cinéma, réservation de taxis, contre une trentaine pour Google.

La force de frappe de Google Home est un lien direct avec son puissant moteur de recherche. Il n’est pas bavard sur ses ventes, mais selon VoiceLabs, elles auraient quadruplé en deux jours, la veille de Noël. Les deux appareils sont relativement similaires, mais il est fort probable que les éditeurs et les marques décident, à terme, de les exploiter de façon différente, suggère VoiceLabs.

Amazon Echo est disponible au Royaume-Uni, mais on ne sait pas encore quand ces robots personnels parleront français !

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.