Accéder au contenu principal
Armes

Russie: le fabricant d'armes Kalachnikov se privatise

Le fabricant d'armes Kalachnikov sera désormais majoritairement détenu par des actionnaires privés.
Le fabricant d'armes Kalachnikov sera désormais majoritairement détenu par des actionnaires privés. ERIC PIERMONT / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L'Etat russe devient minoritaire au capital du groupe d'armement Kalachnikov, sauvé de la faillite en 2013 grâce à l'arrivée d'actionnaires privés. Pour se redresser, le groupe a misé sur le partenariat public-privé.

Publicité

De 51% du capital de Kalachnikov, le conglomérat d'Etat Rostec va descendre à 25%, soit la minorité de blocage. L'essentiel du capital sera désormais détenu par les investisseurs privés qui possédaient déjà les 49% restants.

Fondé en 1807, le groupe a pris en 2013 le nom de son plus célèbre ingénieur Mikhaïl Kalachnikov, inventeur du célèbre AK-47 et décédé cette année-là. 2013 est aussi la date à partir de laquelle l'entreprise qui subissait de lourdes pertes a vu l'arrivée d'actionnaires privés pour la redresser.

Depuis, Kalachnikov a renoué avec les résultats positifs en jouant sur la diversification dans les produits dérivés, vêtements, couteaux et souvenirs. Et pour ce qui concerne l'armement, l'effort a porté sur les exportations. Cette année, l'entreprise prévoit 1 700 embauches pour faire face à la demande.

Et pour contourner les sanctions internationales contre la Russie à la suite de son intervention en Ukraine, Kalachnikov a transformé sa filiale destinée au marché américain en entreprise distincte, Kalachnikov USA, qui fabrique sur place ses propres armes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.