Accéder au contenu principal
Chine

La Chine ouvre son marché obligataire aux investisseurs étrangers

Le yuan local cohabite avec l'euro, le dollar américain ou encore le yen japonais  dans le marché chinois (photo d'illustration)
Le yuan local cohabite avec l'euro, le dollar américain ou encore le yen japonais dans le marché chinois (photo d'illustration) REUTERS/Jason Lee
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les investisseurs étrangers pourront désormais avoir accès aux obligations émises en Chine. En passant à partir de lundi par une plate-forme reliant Hong Kong au marché obligataire chinois. Ainsi la Chine s'ouvre progressivement aux capitaux étrangers.

Publicité

Il faudra passer par Hong Kong pour accéder au marché obligataire chinois. Et il faut être un investisseur qualifié, c'est-à-dire une banque centrale ou commerciale, un fonds souverain, un assureur ou un fonds d'investissement.

Par ailleurs, la banque centrale chinoise précise que c'est à titre expérimental à compter du 3 juillet. Mais cela permet désormais à des non-chinois d'acquérir des titres sur le 3eme marché obligataire du monde. Un marché qui cumule environ 10 mille milliards de dollars de créances.

Jusqu'à présent les étrangers détenaient moins de 1,5% de la dette obligataire chinoise, pour l'essentiel des obligations souveraines.

Le marché s'ouvre donc à la dette émise par les gouvernements locaux, les banques et les entreprises chinoises. C'est un nouveau signe de la volonté du gouvernement de Pékin d'attirer plus de capitaux étrangers, en assouplissant son système financier. Déjà depuis 2014, les investisseurs étrangers ont la possibilité, toujours en passant par Hong Kong, d'acheter des actions libellées en yuan de sociétés cotées en Chine continentale.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.