Accéder au contenu principal
Etats-Unis / Chine

La Chine, premier détenteur de la dette américaine

Le yuan local cohabite avec l'euro, le dollar américain ou encore le yen japonais dans le marché chinois (photo d'illustration)
Le yuan local cohabite avec l'euro, le dollar américain ou encore le yen japonais dans le marché chinois (photo d'illustration) REUTERS/Jason Lee
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La Chine détrône de nouveau le Japon comme premier détenteur étranger de la dette des Etats-Unis. Un rapport publié mardi soir 15 août par le Trésor américain montre que l’empire du Milieu a augmenté ses achats d’obligations d’Etat américaines en juin. Et ce sont les plus importantes acquisitions réalisées en 6 ans.

Publicité

La Chine détient un peu plus de 1 146 milliards de dollars de bons du Trésor américain. C’est à peu près 20% de la dette détenue par les Etats étrangers. Le Japon arrive en deuxième place suivie de l’Irlande, du Brésil et du paradis fiscal des îles Caïmans.

Cette hausse d’achats d’obligations américaines s’explique par la baisse du cours du dollar par rapport à d’autres devises. Par conséquent, les réserves de change chinoises sont moins sollicitées pour soutenir le cours du yuan, contrairement à l’an dernier.

En 2016, la République populaire a vendu de nombreux bons du Trésor américain et utilisé les dollars récoltés pour freiner la dépréciation de sa monnaie sur les marchés. Cela lui avait fait perdre sa place de premier créancier au profit du Japon.

Donald Trump ne cesse de critiquer la politique commerciale et monétaire de la Chine, mais pour nombre d'analystes, ces bons du Trésor ne constituent pas pour autant une arme face à son concurrent américain.

(Re) lire : Commerce avec la Chine: Donald Trump lance un pavé dans la mare

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.