Sénégal / Agriculture et pêche

Première réunion de l'organisation des pays producteurs de noix de cajou

Le tri de la noix de cajou dans une entreprise de décorticage à Quinhamel en Guinée-Bissau.
Le tri de la noix de cajou dans une entreprise de décorticage à Quinhamel en Guinée-Bissau. AFP/GEORGES GOBET
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Neuf pays africains, producteurs de noix de cajou, qui ont créé leur propre organisation l'an dernier, se sont rencontrés pour la première fois, vendredi 29 septembre à Abidjan, la capitale économique ivoirienne. Le Comité international consultatif du cajou (CICC) réunit le Benin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Guinée Bissau, la Guinée, le Ghana, le Mali, le Togo et le Sénégal. L'organisation, qui est une sorte d’Opep du cajou, est née le 17 novembre 2016 à Abidjan. Son but est de renforcer la filière africaine à l'exportation.

Publicité

Les pays fondateurs du CICC veulent réunir leurs forces pour conquérir le marché international de cajou. Mais pour cela, ils doivent développer leurs industries de transformation.

L'Afrique qui constitue plus de 90% de l'offre sur le marché mondial de noix brutes, n'en transforment que 6%, contre 120% pour l'Amérique du Sud et plus de 220% pour l'Asie. Ces deux régions du monde qui sont les grands fournisseurs de noix de cajou et concurrents d'Afrique, transforment plus qu'ils ne produisent.

Pourtant, la transformation de cajou est économiquement très rentable. Une tonne de noix transformée localement ajoute une valeur moyenne de 650 dollars au produit, selon les spécialistes.

L'amande de la noix de cajou est utilisée en cuisine et dans les cosmétiques. La résine contenue dans sa coque a divers usages industriels.

La production mondiale de noix de cajou est estimée à 3 millions de tonnes. L'Afrique en assure plus de la moitié. Le reste provient essentiellement d'Asie, et une petite partie de la production est fournie par l'Amérique du Sud.

Les principaux importateurs sont l'Inde, les Etats-Unis et l'Union européenne. Et la demande mondiale de cajou ne cesse de grandir.

(Ré) écouter et (re) lire : Noix de cajou: l'excellence ivoirienne (Chronique des matières premières)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail