UE / Turquie

Le Budget de l'UE sanctionne la Turquie

Le budget 2018 de l'UE acte une réduction des financements à la Turquie en raison de «la détérioration» de la démocratie dans ce pays.
Le budget 2018 de l'UE acte une réduction des financements à la Turquie en raison de «la détérioration» de la démocratie dans ce pays. Jasper Juinen/Bloomberg via Getty Images

Parlementaires européens et Etats membres sont tombés d'accord sur le budget de l'Union européenne pour 2018. Un budget qui réduit ses financements à la Turquie en signe de mécontentement des Européens face à la politique menée par le président Erdogan.

Publicité

C'est un avertissement lancé à la Turquie. L'Union européenne désapprouve, au nom de la démocratie, de l'état de droit et des droits de l'homme, les purges et les milliers d'incarcérations qui ont eu lieu depuis le coup d'état avorté de juillet 2016.

Et l'Union européenne manifeste son inquiétude et sa réprobation envers la politique menée par le président Erdogan en réduisant de 105 millions d'euros les crédits en faveur de la Turquie prévus dans le budget communautaire pour 2018. De même les montants disponibles pour de nouveaux projets de coopération sont diminués de 70 millions d'euros.

Sur la période 2014-2020, l'Union européenne prévoit 4 milliards d'euros d'aide au gouvernement turc pour réaliser des réformes rapprochant la Turquie de l'Union, notamment en ce qui concerne les droits fondamentaux.

Toutefois, les négociations entre la Turquie et l'Union européenne sur ce rapprochement sont quasiment bloquées et moins de 400 millions d'euros ont déjà été alloués à des projets. D'où le caractère plutôt symbolique de la décision européenne de réduire ses financements.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail