OCDE / Crise économique

L’OCDE table sur une croissance mondiale de 3,7% en 2018

Pour la France, l'OCDE relève légèrement ses prévisions de croissance pour les situer à 1,8% cette année (+0,1) et en 2018 (+0,2%).
Pour la France, l'OCDE relève légèrement ses prévisions de croissance pour les situer à 1,8% cette année (+0,1) et en 2018 (+0,2%). Balint Porneczi/Bloomberg via Getty Images

Quel avenir pour l'économie mondiale à court et à moyen terme ? L'OCDE (Organisation de coopération et développement économique) a dévoile, mardi 28 novembre, ses dernières prévisions. Elle confirme la poursuite en 2018 de l'embellie économique amorcée cette année, mais affiche un optimisme mesuré.

Publicité

2018 devrait être un bon cru. L’OCDE table sur une croissance du PIB mondial de l’ordre de 3,7%. C'est un peu mieux que cette année.

Elle sera soutenue par trois principaux moteurs : les Etats-Unis, la zone euro et la Chine. Mais cette embellie risque de retomber un an plus tard. L’OCDE pointe l’insuffisance des investissements des entreprises et  le niveau élevé de leur endettement dans plusieurs pays.

En cause, les politiques monétaires accommodantes des banques centrales pour stimuler l’activité qui ont facilité l’emprunt qui n'est pas cher. Sauf que cette stratégie a poussé les entreprises à s’endetter énormément.

Pessimisme à moyen terme au niveau mondial, mais des pays qui pourraient s'en sortir mieux que les autres. D'après l'OCDE, la France pourrait redécoller si elle continue les réformes, avec le même rythme.

Les prévisions pour l'Hexagone : une croissance d'1,8% l’an prochain grâce à la nouvelle législation sur le travail, à l’allègement de la fiscalité des entreprises, à la confiance des patrons et au rebond du tourisme.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail