Accéder au contenu principal
Economie

Air France relance son offre de formation de jeunes pilotes après le bac

Pour intégrer la filière des cadets d'Air France, il faut être au minimum titulaire d'un baccalauréat et de l'ATPL théorique, c'est à dire une licence européenne de pilotage d'avion délivrée par une école homologuée.
Pour intégrer la filière des cadets d'Air France, il faut être au minimum titulaire d'un baccalauréat et de l'ATPL théorique, c'est à dire une licence européenne de pilotage d'avion délivrée par une école homologuée. REUTERS/Jacky Naegelen
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les candidats au programme des cadets d'Air France peuvent déposer leur candidature depuis mardi matin 30 janvier. Ce programme, qui était interrompu depuis près de dix ans, reprend cette année. Il permet à des jeunes qui veulent devenir pilote de ligne de bénéficier d'une formation en deux ans.

Publicité

« J’ai envie d’être pilote depuis que j’ai 10 ans. C’est devenu une passion ». Basile Courtois a 19 ans. Etudiant en classe préparatoire scientifique, il postule à la filière cadets d'Air France, une formation gratuite, et à la clef un poste assuré chez Air France ou sa filiale à bas coûts Transavia.

Après neuf années d'interruption, la compagnie relance son programme de formation interne pour faire face à une activité en hausse et à de nombreux départs à la retraite. Une aubaine pour les aspirants pilote de ligne, comme Basile Courtois : « J’ai appris cela le soir et je n’ai pas pu dormir de la nuit. J’étais vraiment très content. Les cadets d’Air France, c’est quelque chose d’exceptionnel parce que c’est un emploi sûr chez Air France premièrement, et puis c’est gratuit. Mis à part l’Enac ou les cadets d’Air France, c’est quasi impératif de débourser des sommes d’argent extrêmement grandes pour pouvoir se payer la licence ».

Le programme est ouvert aux étudiants européens qui parlent français et ont un bon niveau d'anglais. Les filières scientifiques ne sont pas obligatoires, un bac est même suffisant pour les candidats ayant déjà validé les épreuves théoriques de la licence des pilotes de ligne. Plusieurs milliers de candidatures sont attendues, une centaine seulement sera retenue.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.