Accéder au contenu principal
UE

Les dettes publiques et les déficits des pays de la zone euro en baisse en 2017

Selon l'organisme de statistique Eurostat, les pays de la zone euro ont réduit leur dette publique en 2017.
Selon l'organisme de statistique Eurostat, les pays de la zone euro ont réduit leur dette publique en 2017. REUTERS/Ralph Orlowski
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En raison d'une reprise de la croissance, les 19 pays de la zone euro ont réduit, en 2017, leur dette publique et leur déficit budgétaire, selon Eurostat, l'organisme statistique officiel de l'Union européenne. Les disparités restent cependant importantes.

Publicité

Avec une croissance de 2,4% l'an dernier en zone euro, les pays ont pu réduire leur endettement. Ainsi, la dette publique des Dix-Neuf est passée de 89% à 86,7% du PIB. Les moins endettés sont l’Estonie, le Luxembourg et la Bulgarie.

Mais quinze pays de la zone euro ont encore un endettement supérieur à 60% de leur PIB, la limite théorique. C'est notamment le cas de l’Allemagne, qui affiche 64% d’endettement public. Les plus endettés sont de loin la Grèce, l’Italie et le Portugal, bien qu'en progrès.

Déficits publics en recul

En ce qui concerne les déficits publics, ils sont également en recul dans la zone euro passant de 1,5% du PIB à 0,9%. Douze pays sur dix-neuf sont même en excédent budgétaire, dont la République tchèque, la Suède, l’Allemagne ou les Pays-Bas.

Eurostat confirme bien que la France a repassé la barre fatidique des 3% de déficit public par rapport au PIB, en affichant -2,6% contre -3,4% en 2016. En revanche deux pays ne franchissent pas l'obstacle : le Portugal avec 3% de déficit et l’Espagne avec 3,1%.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.