Accéder au contenu principal
Chine / Etats-Unis

Guerre commerciale: Pékin autorise l’importation de riz américain, une première

Des agriculteurs dans un champ de riz, à Lianyungang, en Chine, le 18 juin 2016.
Des agriculteurs dans un champ de riz, à Lianyungang, en Chine, le 18 juin 2016. STR / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La Chine autorise pour la première fois les importations de riz américain. L'annonce a été faite ce vendredi 28 décembre sur le site de l'autorité chinoise des douanes et a un effet immédiat. Le commerce de riz américain vers la Chine devrait rester très marginal, mais le feu vert de Pékin est un signe d'apaisement dans la guerre commerciale qui oppose les deux puissances économiques mondiales.

Publicité

L'autorisation de trois catégories de riz américain en Chine est historique. Jamais cette céréale américaine n'avait reçu d'autorisation sanitaire de Pékin, même si la Chine avait ouvert ses frontières au riz étranger en 2001, en entrant dans l'Organisation mondiale du commerce.

La Chine n'a en réalité pas besoin du riz américain : le pays est le premier producteur mondial de cette céréale et le complément, elle l'importe des pays d'Asie, comme la Thaïlande et l'Inde, ils sont beaucoup plus compétitifs que les États-Unis. Les importations chinoises de riz américain risquent donc de se limiter à quelques grains.

Si l'approbation sanitaire de Pékin est symbolique, elle a en réalité toute son importance en pleine guerre commerciale : le riz américain, bien que non autorisé jusqu'à présent, faisait l'objet de la même taxe de 25% que le soja américain, beaucoup plus demandé en Chine. Son autorisation peut être considérée comme un nouveau geste d'ouverture de Pékin vis-à-vis de Washington, après la suspension des taxes sur les automobiles américaines et alors qu'une rencontre officielle doit avoir lieu mi-janvier.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.