Accéder au contenu principal
Croissance mondiale

Prévisions de croissance de la Cnuced: un optimisme mesuré

Conséquence du réchauffement climatique au Sénégal : des maisons ont été abandonnées en raison de la montée de la mer.
Conséquence du réchauffement climatique au Sénégal : des maisons ont été abandonnées en raison de la montée de la mer. AFP PHOTO / SEYLLOU
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La Cnuced – la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement – vient de rendre ses prévisions de croissance économique pour 2019-2020. Côté face, une croissance mondiale de 3% en moyenne. Côté pile, les conséquences potentiellement désastreuses de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis, le Brexit ou encore le changement climatique.

Publicité

Avec notre correspondant à Genève, Jérémie Lanche

Peut-on encore parler de prévisions économiques quand autant de risques pèsent sur la croissance mondiale ? Sur le papier, les résultats sont plutôt bons . 6,3% de croissance en Chine. 2 à 2,5% aux États-Unis. 2% en Europe.

Sauf que les indicateurs économiques ne disent pas tout, explique Richard Kozul-Wright, économiste à la Cnuced : « Il y a eu un net ralentissement en Europe. Des inquiétudes à propos du système bancaire en Italie, du Brexit aussi. Les économies émergentes ont de sérieux problèmes de dette. Nous avons échoué à régler les conséquences d'une économie mondiale hyper-financiarisée. Cette période n'a rien de normal d'un point de vue économique. C'est donc très compliqué de faire des prévisions. »

Le risque numéro un, c'est peut-être le conflit économique entre la Chine et les Etats-Unis. Mais un autre risque majeur est pointé du doigt par les Nations unies : le réchauffement climatique. Ce sont pour l'instant les pays les plus pauvres qui en payent le prix. Les conséquences des émissions de gaz à effet de serre doivent impérativement être prises en compte dans les politiques économiques, selon l'ONU.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.