Accéder au contenu principal
Automobile

Renault en discussion avec Fiat-Chrysler: vers un géant de l’automobile?

Siège de Renault à Boulogne Billancourt, près de Paris, le 24 janvier 2019.
Siège de Renault à Boulogne Billancourt, près de Paris, le 24 janvier 2019. Photo: Eric Piermont/AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les constructeurs Renault et Fiat-Chrysler s'apprêtent à annoncer lundi qu'ils étudient un projet d'alliance pouvant aller jusqu'à une fusion des deux groupes. Ce sont deux quotidiens économiques et financiers qui révèlent l’information.

Publicité

Les discussions sont avancées entre Renault et Fiat-Chrysler pour établir des liens étroits, selon le Financial Times. Les 2 groupes mènent des pourparlers sur un « rapprochement de grande ampleur, qui pourrait les conduire à joindre de grandes parties de leurs activités », dit de son côté le Wall Street Journal.

Le constructeur français et l'italo-américain n'ont pas commenté ces informations ce week-end.

Les groupes japonais Nissan et Mitsubishi, membres de l’alliance avec Renault, sont-ils concernés par ces discussions ? Si c'est le cas et qu’à terme, Fiat-Chrysler intègre l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, ce mariage créera, de loin, le numéro un mondial de l'automobile, une place que se disputent régulièrement l’alliance franco-japonaise actuelle et le groupe allemand Volkswagen.

Renault a commencé à s’intéresser à Fiat-Chrysler peu après l’éclatement de l’affaire Carlos Ghosn au Japon. Et le mois dernier, le constructeur français a vu ses rêves de fusion avec Nissan repoussés. Il miserait aujourd’hui sur Fiat-Chrysler, un rapprochement qui lui permettrait d’être présent aux États-Unis, alors que le marché américain lui a jusqu’ici résisté.

►À lire aussi : Renault: sans Carlos Ghosn, un futur incertain

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.