Accéder au contenu principal
Économie / France

Les ventes du groupe automobile français PSA en chute libre

Chaîne de montage du groupe PSA à Mulhouse, le 9 avril 2019.
Chaîne de montage du groupe PSA à Mulhouse, le 9 avril 2019. SEBASTIEN BOZON / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les ventes mondiales du constructeur automobile français PSA (marques Peugeot, Citroën, DS, Opel, Vauxhall) ont chuté de 12,8% au premier semestre 2019. Le groupe français a vendu 1,9 million de voitures en six mois. Ces chiffres montrent que PSA progresse en Europe, mais que le groupe fait face à de grosses difficultés sur des marchés stratégiques.

Publicité

PSA a totalement arrêté ses ventes en Iran depuis l'été 2018 à cause des sanctions américaines. Le problème, c'est que la République islamique était devenue son plus gros marché étranger. De janvier à mai 2018, PSA y avait vendu 144 000 véhicules.

L'autre point noir pour le constructeur français, c'est la Chine. Ses ventes y ont chuté de 60% sur seulement six mois. Cette chute impressionnante s'inscrit dans un contexte globalement compliqué. Le marché automobile chinois était devenu le premier marché mondial. Mais les ventes ont chuté l'an dernier pour la première fois depuis les années 1990. Et elles ne cessent de diminuer depuis le mois de juin 2018.

Cette crise en Chine, la pire de son histoire, s'explique notamment par le ralentissement économique et les tensions commerciales avec les États-Unis. Mais même dans ce contexte incertain, PSA fait beaucoup moins bien que la concurrence.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.