Accéder au contenu principal
États-Unis / Liban

Financement du Hezbollah: sanctions américaines contre une banque libanaise

Une agence de la banque libanaise Jammal Trust à Beyrouth, le 30 août 2019.
Une agence de la banque libanaise Jammal Trust à Beyrouth, le 30 août 2019. ANWAR AMRO / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Quatre financiers installés au Liban et à Gaza, et surtout la banque Jammal Trust ont été épinglés par Washington ce jeudi 29 août, pour financement du Hezbollah. Leurs avoirs aux États-Unis seront gelés et ils ne pourront plus réaliser de transaction financière par le biais des systèmes américains.

Publicité

La Jammal Trust est une banque libanaise de taille moyenne. Créée au début des années 1960, elle est aujourd'hui qualifiée de « terroriste » par le Trésor américain.

Washington l'accuse d'avoir fourni des services financiers au mouvement islamiste libanais Hezbollah et à la Fondation iranienne des martyrs. Deux organisations considérées comme « terroristes » par Washington et placées de longue date sur la liste noire des sanctions américaines.

La banque Jammal Trust est accusée d'avoir permis à ces organisations de payer leur membres, ainsi que les familles d'auteurs d'attentats-suicides. Elle aurait aussi « activement dissimulé ses relations bancaires avec de nombreuses organisations affiliées à la Fondation des martyrs. »

La banque va faire appel de la décision de Washington

Par ces sanctions, les États-Unis veulent à la fois punir la banque libanaise et lancer un avertissement à tous les établissements susceptibles de financer le terrorisme.

Dans un communiqué, la Jammal Trust Bank fait part de sa « grande surprise » et dément catégoriquement les accusations américaines. L'établissement libanais affirme respecter scrupuleusement les règles nationales et internationales contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

La banque libanaise indique enfin qu'elle prendra « toutes les dispositions nécessaires pour restaurer sa réputation » et qu'elle fera appel de la décision américaine.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.