Japon / Jeux olympiques

Japon: polémique sur le coût des JO de Tokyo estimé à 11,5 milliards d'euros

Un passante devant le logo des JO de Tokyo le 20 juillet 2017.
Un passante devant le logo des JO de Tokyo le 20 juillet 2017. KAZUHIRO NOGI / AFP

Les Jeux olympiques de Tokyo au Japon l'été prochain devraient coûter 1350 milliards de yens, soit 11,5 milliards d'euros, selon les organisateurs. C'est la quatrième et dernière version du budget, qui n'inclut pas les surcoûts de dernière minute.

Publicité

Il faut rajouter à ces 11,5 milliards d'euros, les 250 millions estimés pour déplacer le marathon et les épreuves de marche vers le nord du pays, à Sapporo, à cause des fortes chaleurs. On ne sait pas encore qui payera ces aménagements de dernière minute.

Pour l'heure, les JO de Tokyo 2020 sont financés à près de la moitié par le Comité d'organisation de la capitale nipponne. L'autre moitié environ le sera par la ville elle-même et un peu plus d'un milliard restant par le gouvernement central.

Le pays a prévu également une réserve de plusieurs milliards pour faire face à d'éventuelles catastrophes naturelles, un typhon par exemple. Si cette réserve ne suffisait pas, le Comité olympique compte sur les recettes liées aux parainages et aux ventes de billets qui dépassent déjà les prévisions d'environ 2,5 milliards d'euros.

Un coût estimé à 9 milliards d'euros à l'origine

Mais le coût total de ces Jeux Olympiques pour la nation suscite la polémique. Il était à l'origine estimé à 9 milliards d'euros par la Commission de vérifcation des comptes du Japon. Dans un rapport de 177 pages, l'Office national d'audit japonais estime même que les sommes annoncées par les organisateur pourraient être largement dépassées. La ville de Tokyo avait par exemple précdemment annoncé qu'elle dépenserait également 6,7 milliards d'euros dans des projets en relation avec les JO.

Le coût des Jeux olympiques est une polémique récurrente pour les organisateurs de l'événement. Entre les prévisions et le coût réel, il peut y avoir des surprises. Les JO d'été de Rio de 2016 avaient par exemple coûté près de 15 milliards d'euros, soit 74 % plus chers que le montant estimé.

À écouter : Le transport français prend des leçons au Japon en vue des JO 2024

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail