Accéder au contenu principal
Littérature sans frontières

Joseph Bialot pour "186 marches vers les nuages"

Audio 19:30

Rencontre avec l'écrivain français Joseph Bialot à l'occasion de la publication de son roman intitulé 186 marches vers le ciel aux éditions Métailié.Né à Varsovie le 10 août 1923, Joseph Bialot, survivant de la Shoah, est mort à Paris le 25 novembre 2012.

Publicité

Ce roman est une plongée dans la ville de Berlin en 1946. Un an après la fin de la guerre, une guerre que Joseph Bialot a hélas vécue dans ses chairs.

Né en Pologne en 1923, exilé en France avec sa famille à l’âge de 7 ans, il n’a pas pu échapper aux rafles et a été déporté au camp d’Auswisch où il a vu et subi l’horreur. Pendant longtemps il n’a rien dit, rien écrit et puis tardivement la cinquantaine passée, Joseph Bialot s’est mis au roman. D’abord des polars, puis des récits où peu à peu pointait l’autobiographie. « 186 marches vers les nuages » fait partie de ces textes où le réel côtoie la fiction, où la tragédie humaine se comprend grâce à des mots justes.

Mais pourquoi a-t-il eu envie de situer son nouveau roman dans Berlin et en 1946, c’est la première question que j’ai posée à l’auteur quand il m’a reçue chez lui, Joseph Bialot

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.