Invité Afrique

Idriss Ndele Moussa, président du Parlement panafricain

Audio

«La nouvelle vision que nous avons apportée consiste à transformer le Parlement panafricain, d'organe consultatif en un organe législatif, dont les premiers signes seront perceptibles d'ici 2011».

Publicité

A quoi sert le Parlement panafricain ? C'est à demi-mots la question qu'a posé le chef d'Etat sud-africain Jacob Zuma, ce lundi à l'ouverture de la première session de cette instance, présidée par Idriss Ndele Moussa. Elu au perchoir il y a 6 mois, le député tchadien veut donner un nouveau souffle à cette assemblée qui siège à Midrand, en Afrique du Sud, dans une indifférence quasi générale.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail