Accéder au contenu principal
Reportage international

Bolivie : un candidat à la vice-présidence en détention

Audio
Par : Reza Nourmamode

La campagne électorale bat son plein en Bolivie pour le scrutin du 6 décembre prochain. Le président sortant, le socialiste Evo Morales, part largement favori avec plus de 50% d’intentions de vote, alors que son principal adversaire, le représentant de la droite libérale, Manfred Reyes Villa, ne recueille qu'environ 20%. Lui et son colistier, le candidat à la vice-présidence, Leopoldo Fernandez, ont des démêlés avec la justice. Fernandez se trouve en prison, d'où il accuse le gouvernement de l’empêcher de faire campagne. 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.