Photo sonore France

Hommage à Jacques Chirac / Esclavage domestique / Elysée : trop de sondages / Fondation Chirac

Audio

Trop de sondages à l'Elysée. C'est le sens d'un rapport parlementaire sur les dépenses de la présidence de la République française. Le Parti socialiste réclame depuis des semaines la création d'une commission d'enquête parlementaire. Le député PS Jean Launay, l'auteur du rapport, s'interroge sur l'utilité de certaines sondages.Nicolas Sarkozy s'est rendu aujourd'hui à la remise du prix de la fondation Chirac pour la prévention des conflits. L'occasion pour le président de la République de rendre un hommage appuyé à son prédécesseur à l'Elysée.Un couple franco-malien accusé d'esclavage domestique vient d'être condamné à 18 et 24 mois de prison avec sursis et une amende de 100 000 euros. Ils avaient ramené une fillette alors âgée de 11 ans du Mali avec des faux papiers pour la faire travailler chez eux dans des conditions jugées indignes: ménage, repassage, elle s'occupait des enfants, subissait maltraitances et humiliations et n'avait jamais été mise à l'école. La jeune fille aujourd'hui âgée de 23 ans à été recueillie pas S.O.S Esclaves et a attaqué le couple en justice, espérant que pour la première fois, des peines de prison ferme seraient prononcées. Annie Jonan est présidente de l'association.La fondation Chirac vient de remettre ses prix pour la première fois depuis sa création. L'événement était très politique puisqu'il voyait se succéder à la tribune l'ancien président français et l'actuel chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy. Les premiers lauréats de la fondation Chirac pour la prévention des conflits sont deux Nigérians, l'imam Mohamed Ashafa et le pasteur James Wuye.Ces deux hommes se sont affrontés naguère à la tête de milices religieuses dans le nord du Nigeria, à Kaduna. Aujourd'hui, ils oeuvrent ensemble pour la paix.