Afrique économie

Industrie du diamant : le Zimbabwe échappe aux sanctions du processus de Kimberley

Audio

Publicité

Le Zimbabwe échappe aux sanctions du processus de Kimberley. Cette structure de certification des diamants bruts qui vise à exclure du marché des pierres utilisées par des mouvements armés devait statuer sur de possibles sanctions contre le Zimbabwe. Il y a un an, une opération militaire contre les exploitants du Marangue avait fait 214 morts. Militaire et policiers zimbabwéens sont soupçonnés d’avoir réduit à l’état d’esclavage les habitants de cette région pour exploiter les diamants.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail