Photo sonore internationale

Mur de berlin : vingt ans déjà / Paris fête l'amitié franco-allemande / Tensions entre Caracas et Bogota

Audio

Publicité

Réfugiée sous des parapluies et des imperméables, une foule immense a acclamé lundi soir au centre de Berlin l'effondrement d'un serpentin de dominos géants, point
d'orgue d'une journée célébrant la chute du Mur qui mit fin il y a 20 ans à la division du monde.

Réticente en 1989, la France a donné lundi un lustre particulier au 20e anniversaire de la chute du Mur de Berlin, avec un grand concert à Paris, et la volonté affichée par les dirigeants français de faire de ce jour une « fête franco-allemande ».Alors que le président Sarkozy se trouvait à Berlin aux côtés d'Angela Merkel à la Porte de Brandebourg, un grand spectacle musical a eu lieu place de la Concorde.

Le gouvernement vénézuélien a qualifié lundi d'« immoral », hypocrite et mensonger le communiqué publié la veille par les autorités colombiennes, dans lequel elles assurent qu'elle n'ont fait et ne feront « aucun geste d'agression » à l'encontre des pays de la région.La tension entre les deux voisins est remontée d'un cran depuis la signature il y a dix jours d'un accord militaire permettant aux Etats-Unis d'utiliser sept bases militaires en Colombie.Dimanche, le président vénézuélien Hugo Chavez a invité son
armée à se « préparer pour la guerre » et à apprendre au peuple « à défendre la patrie » en raison du danger présenté selon lui par cet accord.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail