Accéder au contenu principal
Priorité santé

2. Reportage : le retour au pays des mauritaniens réfugiés au Sénégal

Audio
Une famille de rapatriés.
Une famille de rapatriés.

Aujourd’hui se termine à Rome le Sommet de la FAO, l’organisation des Nations Unies pour l'alimentation. Plus de 2 milliards et demi de personnes manquent des nutriments essentiels à une vie active dans le monde. Les principales victimes sont les enfants, les populations confrontées à des sécheresses et les réfugiés.C’est le cas d'un certain nombre de réfugiés mauritaniens.

Publicité

Après 20 ans d’exil au Sénégal, les mauritaniens ont enfin été autorisés à rentrer dans leur pays. Les premiers convois ont eu lieu en 2008 et plus de 14 000 réfugiés ont pu rentrer. Mais un coup d’état et de mauvaises conditions climatiques ont ralenti le rythme des retours. Le 19 octobre, ces derniers ont repris et Igor Strauss a pu suivre l'un des convois.

Entre joie intense et nécessité de tout recommencer à zéro, les réfugiés se retrouvent dans des conditions parfois difficiles. Placés dans des camps où l’eau et les médecins sont rares, ils doivent faire face à de nombreux problèmes de santé, comme la malnutrition.

 

 

Voir le reportage d'Igor Strauss

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.