Invité Afrique

Jean Christophe Rufin, ambassadeur, sur son entrée à l' Académie française

Audio

« L'écriture, c'était quelque chose de très personnel, de très secret, que je faisais la nuit, d'une manière intime. Et puis, c'est devenu quelque chose qui m'a apporté des reconnaissances, des prix. Tout ça est très providentiel... »

Publicité

C'est ce jeudi que Jean-Christophe Rufin, entre à l'Académie française. Plus que le médecin sans frontières ou l'ambassadeur de France à Dakar, c'est l'écrivain qui sera honoré cet après-midi pour ses romans épiques, comme «L'Abyssin» ou «Rouge Brésil».

Mais qu'est-ce qui fait courir Rufin ?
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail