Invité du matin

Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères, sur les relations franco-syriennes

Audio

«La France n'a pas les moyens de régler elle seule le conflit régional, même si elle peut y contribuer. Il n' y aura de règlement véritable, y compris dans la dimension Israël-Syrie-Liban, qu'après une solution équitable sur la question palestinienne».

Publicité

Ancien ministre des Affaires étrangères, Hubert Védrine analyse et commente les relations franco-syriennes, à l’occasion de la visite à Paris du président syrien Bachar al-Assad.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail