Invité Afrique

Mathias Eric Owona, professeur de science politique à l'université de Yaoundé 2

Audio

« la vie politique est complètement contrôlée et monopolisée par le Parti démocratique de Guinée-Equatoriale, le PDGE, qui dispose d'une majorité parlementaire plus que confortable avec pratiquement 98 ou 99 sièges sur 100.»

Publicité

Après des années de violence politique, la Guinée-Equatoriale veut tourner la page des coups d'Etat et des attaques de mercenaires. C'est pourquoi, dimanche prochain, Teodoro Obiang Nguema organise une élection présidentielle. Mais cette élection est-elle crédible ?

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail