Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

Les jeux de hasard / Internat d’Excellence

Audio 19:31
CC-by-sa Orin Zebest.
Par : Catherine Potet

Le succès commercial des jeux de hasard : Reportage en Espagne et en Ukraine, où les jeux ont ligne sont très populaires.Visite d’un pensionnat d’exception, créé pour donner toutes leurs chances aux jeunes issus de milieux défavorisés. 

Publicité

Regards croisés : Les jeux de hasard

En mai dernier, le Parlement ukrainien, sur l’initiative du gouvernement, a interdit les jeux d’argents. Contraints et forcés, des milliers de casinos et de petites salle de jeux ont fermé leur portes, mais depuis quelques semaines, beaucoup d'entre eux rouvrent, avec une nouvelle pancarte: « Cybercafé » ! Un reportage de Camille Magnard.

Près de 30 milliards d’euros, c’est ce que brasserait l’industrie du jeu en Espagne, un des leaders mondiaux dans ce domaine. Et là encore, les jeux en ligne sont particulièrement populaires, même s’ils ne sont pas officiellement autorisés. Par François Musseau.

Reportage : Internat d’Excellence

En France, au sud de Paris, l’internat d’Excellence de Sourdun est destiné aux élèves prometteurs, qui rencontrent des difficultés d’ordre social ou familial. Créé dans le cadre du plan Banlieue, Le pensionnat a ouvert ses portes en septembre dernier, dans une ancienne caserne de hussards reconvertie pour l’occasion. Il n’accueille pour le moment que 120 élèves, mais ils devraient être 460 à la rentrée prochaine. Reportage de Frédérique Lebel.

www.internat-sourdun.fr

Vue de l’exposition <i>Le monde selon Suchard</i> : l’atelier des images.
Vue de l’exposition <i>Le monde selon Suchard</i> : l’atelier des images. © Stefano Iori / MAHN

Sortir en Europe : Le monde selon Suchard

Avec l’entreprise Suchard comme fil rouge, le musée d’art et d’histoire de Neuchâtel retrace la grande aventure industrielle des chocolateries Suisses. Par Rouven Gueissaz.

www.mahn.ch/expo-Suchard

 


Chronique Médias : Présomption d’innocence

En Lituanie, la revue Flint, une revue destinée aux adolescents, a créé un nouveau personnage, directement inspiré d’un homme recherché pour le meurtre de deux suspects dans une affaire de pédophilie. Une anecdote qui relance le débat sur la présomption d’innocence. Par Marielle Vitureau.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.