C'est pas du vent

2. Les Sarayaku un peuple contre le pétrole

Audio 26:31
Une vue de la forêt tropicale amazonienne, partiellement abattue.
Une vue de la forêt tropicale amazonienne, partiellement abattue. AFP

Les Sarayaku sont un peuple de l’Amazonie équatorienne qui lutte depuis 20 ans contre la destruction de son territoire et de sa culture par les compagnies pétrolières. Certains de ses dirigeants sont placés sous protection d’Amnesty International et bénéficient de l’appui de l’association Paroles de natureInvitée : Corinne Arnould, directrice de l’association Paroles de nature   

Publicité

Une lutte pacifique

Le projet « Frontière de Vie » est né dans la communauté de Sarayaku sous l’inspiration de ses yachaks (chamanes). La «Frontière de Vie» proprement dite est la création sur le pourtour du territoire, soit 300 kms de long et 135 000 hectares de forêt primaire d’une immense frontière d’arbres à fleurs de couleurs, visible d’avion. Un symbole à valeur universelle émergera ainsi lentement de la forêt amazonienne, vivante incarnation du désir universel de paix et de protection de la Terre. Ce sera le message de tout un peuple, élan vital, expression de sa volonté farouche de préserver son mode de vie, mais aussi, de créer avec nous une vaste solidarité planétaire…Plus de détails sur 

Amazone : de Belém à Bélen un monde en suspens à l'espace Dupon

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail