Accéder au contenu principal
Revue de presse française

A la Une : Michel Barnier à la Commission européenne, un succès pour la France

Audio 04:54
Par : Brice Barrillon

Publicité

 

La nomination de Michel Barnier à la Commission européenne est à la Une. C'est « un poste-clé que la France vient de décrocher ». « ll marque un point », se réjouit Le Figaro qui note que « la satisfaction était palpable hier à Paris ». Le journal précise aussi que « le nouveau commissaire va être très encadré ».

Même tonalité dans La Tribune : le journal économique y voit « une victoire » pour Paris et plus généralement « une OPA de la France sur la régulation financière ». En expliquant, lui aussi que le commissaire européen devra « composer avec la surveillance étroite d'un directeur général ».

Marché intérieur et services financiers : l'intitulé du poste ne dit pas grand-chose. Pourtant, il est central ; après la crise l'Europe va-t-elle continuer sur un modèle toujours plus libéral ou bien adopter une certaine régulation financière telle que voulue par Nicolas Sarkozy. Là était la question.

Bataille en coulisse

Le Figaro, comme Libération, nous apprennent que « les Britanniques ne voulaient pas du Français ». Libération raconte que Nicolas Sarkozy, actuellement en déplacement, « a téléphoné jeudi depuis le Brésil, au président de la Commission, José Manuel Barroso » et qu'il était « très en colère », car les Anglais étaient sur le point d'obtenir que le poste de Michel Barnier « soit scindé afin qu'un Français ne vienne pas mettre son nez dans les affaires de la City ».

Selon Le Figaro, Paris espérait s'être concilié les bonnes grâces de Londres en appuyant la Britannique Catherine Ashton au poste de chef de la diplomatie de l'Union européenne. Mais il a fallu faire une nouvelle concession : la désignation d'un autre Britannique, qui va venir épauler Michel Barnier. Jonathan Faull sera directeur général du marché intérieur. Son bras droit en quelque sorte. En vérité, selon le journal L'Alsace, « le Britannique est chargé de cadrer le Français ». « C'est une mise sous surveillance qui ternit un peu le cocorico que l'on pourrait être tenté de pousser en voyant la France retrouver un grand poste de commissaire ». « Les Anglais ont programmé le GPS de Bruxelles », ajoute encore le journal.

Analyse assez proche dans un autre quotidien régional, La Voix du Nord pour lequel le directeur général aux côtés du commissaire jouit d'un poids considérable à Bruxelles et il pourrait même contenir ses velléités politiques. Pour Libération, la nouvelle Commission est très à droite. On y apprend que sur 27, « 11 nouveaux commissaires sont conservateurs, 9 sont libéraux. Et il y a deux non-inscrits et cinq socialistes ».

Dubaï : la tempête se calme

Les marchés se sont calmés à propos de la dette de Dubaï. La Tribune se demande tout de même si ce n'est pas un signe avant-coureur. Le journal fait deux pages sur les différentes bulles qui risquent d'ébranler un jour la planète finance. Bulles spéculatives. Bulles des banques chinoises. Bulles des LBO, les pays surendettés, les collectivités locales en France. Cela fait beaucoup, ce sont des risques qui planent encore.

Elections demain au Honduras

Elections à risque, pour Le Figaro qui raconte que les militaires sont partout. Dans une chaleur aussi étouffante qu'exceptionnelle « la tentation de l'abstention pour les électeurs sera grande » écrit le journal. L'hypothèse de graves incidents n'est pas à exclure.

Pour L'Humanité, ce sera une « mascarade électorale ». Cinq mois après le coup d'Etat, « la dictature cherche à s'installer ».

La grippe A

Le virus est en mutation et un virus mutant cela inquiète. France-Soir fait les comptes. Cette semaine, en Europe, il y a eu 300 morts.

« Désarroi et scandale » à Dublin

Le journal se penche aussi sur le scandale en Irlande des enfants abusés par des prêtres. Grosse émotion à Dublin. L'Eglise avait étouffé toutes les affaires de pédophilie depuis plus de 30 ans. « Désarroi et scandale », écrit l'envoyé spécial. Le rapport établi par la juge Yvonne Murphy met en cause l'archevêché de Dublin.

Le tri des déchets

Depuis plusieurs années, les gens ont pris l'habitude de trier leurs ordures, un réflexe écologique. Poubelle jaune, poubelle bleue, etc. « Mais à quoi cela sert ? » s'exclame Le Parisien, qui révèle qu'à Marseille et à Paris, des enquêtes ont montré que tout cela était jeté indifféremment dans de simples décharges, sans être retraité. Dysfonctionnement et scandale autour du recyclage. La filière manque de contrôles. Cela découragerait les plus écolos d'entre nous.

Un nouvel évêque aux armées

La Croix se penche sur les relations, anciennes, des aumôniers et des militaires. « Un rôle indispensable », selon le journal catholique, et qui le reste « au moment où Monseigneur Ravel sera consacré, demain dimanche, évêque aux Armées ». Il remplace Monseigneur Le Gal.

« Issu d'une lignée de militaires, fils de général », l'évêque avait fait Polytechnique, l'école militaire et ensuite des études de théologie. La Croix, à cette occasion, a fait un reportage en Bretagne dans les rangs de la marine nationale, à Landivisiau, près de Brest, pour raconter la vie de militaires chrétiens. Le sabre et le goupillon, de quoi réfléchir pour dimanche.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.