Photo sonore France

L'embuscade d'Uzbin : faute de l'armée? / Interdiction des minarets en Suisse / Etudiants sans-papiers / 25ème campagne des restos du coeur

Audio 02:55

Publicité

- L'armée Française conteste qu'une « faute » de commandement ait conduit à la mort de dix soldats français dans l'embuscade d'Uzbin (est de l'Afghanistan) en août 2008, où 10 soldats français ont perdu la vie, mais reconnaît une erreur « d'appréciation ». Aujourd'hui, sept familles des soldats tués au combat ont choisi de porter plainte contre l'institution militaire. Elles veulent savoir ce qui s'est réellement passé et que les responsables de ce drame soient identifiés. Joël Le Pahun, le père de Julin le Pahun, l'un des soldats tué à Uzbin.

- Après l'interdiction des minarets en Suisse, les réactions se multiplient en France. Dominique Paillé, le porte-parole adjoint de l'UMP dit n'être « pas sûr » de la nécessité de construire des minarets en France. Jugement plus nuancé de l'autre porte-parole du parti, Frédéric Lefebvre.

- A l'appel de l'UNEF, (l'Union nationale des étudiants de France), première organisation syndicale étudiante, une campagne pour la régularisation des étudiants sans-papiers vient d'être lancée ce lundi. Lors d'un point presse organisé à l'université Paris 8 à Saint-Denis, Faiza, 25 ans et en situation irrégulière, a accepté de témoigner. Arrivée à l'âge de 17 ans en France, c'est la peur au ventre qu'elle poursuit aujourd'hui ses études supérieures.

- Lancement de la 25e campagne des restos du cœur ce lundi 30 novembre. Cette campagne en temps de crise économique s’annonce donc difficile. L’association s’apprête à distribuer au moins 800 000 repas par jour cet hiver. Des élus et représentants du monde culturel étaient reçus dans un centre de distribution du 15e arrondissement de la ville de Paris. Benoist Apparu, secrétaire d'État chargé du Logement et de l’Urbanisme était présent.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail