Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

Epiceries solidaires / Prisons Modèles

Audio 19:31
Préparation des commandes à l'atelier et chantier d’insertion "Le potager de Marianne".
Préparation des commandes à l'atelier et chantier d’insertion "Le potager de Marianne". © Isabelle CLEP - A.N.D.E.S. Tous droits réservés.
Par : Frédérique Lebel

Contre le gâchis et pour aider les plus démunis, les épiceries solidaires récupèrent des fruits et légumes invendus.En Suède la prison d’Asptuna fonctionne en mode semi ouvert. Dans la banlieue de Madrid, la prison Soto del Real est aussi un exemple en matière de réinsertion sociale. 

Publicité

Regards croisés : Prisons Modèles

Près de Stockholm en Suède, La prison d’Asptuna n’a pas de murs d’enceinte : les détenus, en fin de peine ou condamnés à un court séjour en prison bénéficient d’un régime de semi liberté pour favoriser la responsabilisation, la prise d’autonomie et donc la réinsertion. Un reportage de Marie Chaffard.

En Espagne, la prison Soto del Real, à 20 kilomètres au nord de Madrid, compte plus sur l’accomplissement personnel des prisonniers que sur la sanction, et s’est dotée d’équipements à la hauteur. Par François Musseau.

Reportage : Epiceries solidaires

Les pays développés gaspilleraient environ 40 % de leur nourriture, notamment à cause du calibrage imposé par les circuits commerciaux… C’est pour lutter contre ce gâchis et permettre aux familles les plus pauvres de se procurer des fruits et légumes frais que l’ANDES (Association Nationale de Développement des Épiceries Solidaires) s’est installée au cœur du plus gros marché couvert de France, le marché international de Rungis près de paris. Là on y achète des primeurs et surtout on récupère. Le tri est fait par des personnes en recherche d’emploi et en formation. Un reportage Catherine Potet.

www.epiceries-solidaires.org

Sortir en Europe : Le marché couvert de Riga

Cette bâtisse des années 30 est devenue une curiosité touristique mai reste le lieu ou tous les habitants de la capitale viennent faire leurs courses. Par Marielle Vitureau.

Chronique « 1989, vingt ans après » : Andrei Sakharov

Il y a tout juste 20 ans, le 14 décembre 89, on annoncait la mort du célèbre dissident russe Andrei Sakharov. Par Laurent Marchand.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.