Accéder au contenu principal
Invité Afrique

Rachid Saïd Yacoub, directeur du journal en ligne ttu.fr

Audio 03:47

« L’Egypte, depuis quelques années, a une politique de soutien fort au pouvoir central à Khartoum et au président Béchir. »

Publicité

Depuis neuf mois, le président soudanais est inculpé de génocide et de crime contre l'humanité par la Cour pénale internationale. Pour éviter sa présence au prochain sommet Afrique-France, la réunion vient d'être déplacée. Elle n'aura plus lieu en Egypte au mois de février, mais en France au mois de mai. Pourquoi ce pataquès diplomatique ? A Paris, le journaliste soudanais Rachid Saïd Yacoub dirige le journal en ligne ttu.fr. Il répond aux questions de Christophe Boisbouvier.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.