Accéder au contenu principal
Cinéma d'aujourd'hui, Cinéma sans frontières

Cinéma d'aujourd'hui

Audio 19:30
Par : Catherine Ruelle

Publicité

La Bande Annonce de la semaine.


LA FILLE LA PLUS HEUREUSE DU MONDE du Roumain Radu Jude.
Avec Andreea Bosneag, Vasile Muraru, Violeta Haret…

Délia (Andreea Bosneag) est la fille la plus heureuse du monde. Elle a 18 ans et vient de gagner une belle voiture grâce au jeu-concours d’une marque de jus d’orange. Pour en prendre possession, elle doit tourner une pub afin de vanter les mérites du jus en question.
Mais Délia n’est pas très bonne comédienne, les conditions de tournage ne sont pas optimales et les prises se multiplient…
Puis il y a les parents qui tentent par tous les moyens de lui faire signer une décharge afin de revendre la voiture et récupérer l’argent. Seulement Délia sait ce qu’elle veut. Elle veut garder la voiture et partir à la mer avec ses copines…

Entretiens


ADAMA MON KIBBOUTZ de l’Israélien Dror Shaul. Avec Tomer Steinhof, Ronit Yudkevitz, Henri Garcin…

Années 70, Sud d’Israël. Dvir Avni (Tomer Steinhof), 12 ans, vit dans un kibboutz avec sa mère, Miri (Ronit Yudkevitz), dépressive. Dans cette communauté où la vie est dictée par des règles strictes, l’enfant se rend vite compte que sa mère a été abandonnée à son sort.
Cet été-là, il entame l’année qui précède sa bar-mitsvah. Il doit remplir une liste de tâches pour satisfaire les idéaux du kibboutz. Il essaie de poursuivre ses activités communautaires tout en prenant soin de sa mère.
Ce fragile équilibre va être bouleversé par l’arrivée de Stephan (Henri Garcin), le prétendant suisse de Miri, qui découvre le kibboutz pour la première fois.

Rencontre avec Dror Shaul. Un entretien réalisé par Bahia Allouache.


D’ARUSHA A ARUSHA
Un documentaire du Français Christophe Gargot.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, s’ouvre à Nüremberg le procès des dirigeants nazis. Il préfigure l’avènement de la Justice Pénale Internationale.
Depuis novembre 1994, à Arusha, capitale de la Tanzanie, le Tribunal Pénal International pour le Rwanda (le TPIR) est chargé par les Nations Unies de juger les responsables du génocide rwandais. Devant une communauté internationale aphone, celui-ci fît, quelques mois plus tôt, d’avril à juin 1994, près d’un million de victimes, principalement Tutsis.
Comment la justice internationale s’exerce-t-elle au-delà de ses fondements politiques ?
Qu’est-ce que juger à l’aune d’une conscience universelle ?
S’appuyant sur les propres archives du TPIR, le film D’ARUSHA A ARUSHA met en scène le fonctionnement d’une diplomatie judiciaire et en décrypte les arcanes…

Rencontre avec Christophe Gargot. Un entretien réalisé par Elisabeth Lequeret.


THE QUEEN AND I UN FILM-PARTENARIAT RFI
Un documentaire de l’Iranienne Nahid Persson.
Dans les salles françaises le 23 décembre prochain.

Après avoir quitté l’Iran en 1980 et avoir vécu de longues années en Suède, la documentariste iranienne Nahid PERSSON réalise un documentaire sur la reine Farah, veuve du Shah d’Iran, elle aussi exilée à Paris depuis bientôt 30 ans. En résulte un étonnant face-à-face entre ces deux femmes…

Entretien avec Nahid Persson réalisé par Bahia Allouache.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.