Accéder au contenu principal
Chronique des droits de l'homme

Rebiya Kadeer, passionaria ouïghoure

Audio 03:27

Autrefois mise en avant par Pékin pour son succès dans les affaires, Rebiya Kadeer est devenue la bête noire du régime communiste chinois, qui l'accuse désormais d'avoir fomenté -depuis son exil américain- les émeutes de juillet 2009 au Xinjiang, dans l'ouest de la Chine, province peuplée majoritairement de Ouïghours. Non seulement Rebiya Kadeer dément toute implication dans les événements sanglants du 5 juillet 2009, mais elle dénonce la violence -d'où qu'elle vienne- et la répression dont font l'objet les Ouïghours. Portrait.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.