Accéder au contenu principal
Revue de presse française

A la Une : « l'accord à minima » à Copenhague

Audio 04:47
Par : Brice Barrillon

Publicité

Déception, à propos de Copenhague. Sur tous les tons. Le Figaro raconte la fin du sommet et «l'accord à minima» qui a été trouvé in extremis. Un «accord insuffisant, de l'aveu même de Barack Obama» d'autant que le texte adopté par les 28 chefs d'Etat devra encore être validé par l'ensemble des participants, autrement dit 193 pays. Le journal fait un encadré sur la position française avec les déclarations de Nicolas Sarkozy pour lequel le texte est «positif mais imparfait». Tout cela «malgré les efforts tous azimuts déployés par le chef de l'Etat.»

Dans Libération, Laurent Joffrin reconnaît que la coopération planétaire dont il rêvait hier encore était «comme un mirage.» Ces trois derniers mots forment le titre de sa tribune. Il a cru que «les puissants de ce monde avec une armée de sherpas qui ont préparé cette conférence durant des années étaient à même de prendre des décisions claires et volontaires.» ... Patatrac... «Ils ne parviennent», continue l'éditorialiste, «qu'à sauver à peine les apparences, c'est la chienlit ! »

« Attendu comme Zorro »

A qui la faute? Dans Le Midi Libre, François Martin nous explique que «les Etats-Unis et la Chine, les plus gros pollueurs de la planète sont sur la sellette... que l'on n'attendait rien du dirigeant de l'Empire du Milieu, mais tout de Barack Obama, espéré comme Zorro. »

Or que s'est-il passé? C'est toujours François Martin qui nous le dit. En fait, plutôt que Zorro, «il est apparu comme le sergent Garcia, balourd, étriqué, hâbleur... porte-parole de son congrès, bref, Américain.»

Obama, prix Nobel de la Paix, ce fût la douche froide, si l'on en croit Libération ; l'article qui raconte son discours est fait lui aussi sur le modèle d'un scénario de western avec comme une musique d'Ennio Morricone en fond sonore. Le titre? «Et Obama arrive à la tribune...»

«C'est le moment décisif... raconte l'un des envoyés spéciaux... Il y a un silence de cathédrale.» Et puis, un peu plus tard, et quelques lignes plus loin... « Stupeur générale, Obama ne lâche rien. Il est plombé par un congrès récalcitrant. Les délégués sont hallucinés, les ONG dégoûtées.»

Quel bilan ?

Voilà donc pour la tonalité générale, dictée en grande partie par des impératifs horaires puisque les papiers ont été imprimés cette nuit. Certains journaux se réservent pour plus tard. La Tribune, par exemple, annonce que dès lundi elle fera un supplément spécial pour tirer le bilan complet de ce sommet.

Une nouvelle muraille de Chine

La Chine a rendu publiques des informations militaires concernant sa force de frappe. Etonnante information relayée par Le Figaro : les Chinois ont construit «un gigantesque tunnel secret» pour abriter leurs missiles nucléaires. Leur correspondant à Pékin raconte que selon des informations officielles chinoises «dont la divulgation est déjà étonnante par elle-même», «10.000 soldats auraient creusé la montagne dans le nord du pays... une grande muraille souterraine, un tunnel de 5.000 kilomètres de long, qui peut atteindre mille mètres de profondeur.» Cet ouvrage est destiné à «la deuxième artillerie, un vocable qui englobe la force nucléaire » et qu'il s'agit de «se garder une seconde frappe en cas d'attaque.»

Le contentieux franco-suisse

On reste dans le domaine des secrets, mais cette fois il s'agit d'évasion fiscale : le contentieux entre la France et la Suisse rebondit dans les journaux.
A cause de révélations qui permettent de comprendre un peu mieux ce qui se passe. Un grand quotidien a retrouvé le mystérieux informateur des Français. En fait c'est un couple.

Le titre est à la Une du Monde : «Ils ont déclenché la guerre fiscale franco-helvétique».

Le journal raconte une incroyable histoire, celle d'un informaticien et de sa maîtresse, une collègue de bureau, avec laquelle il a réussi à percer les mystères d'une banque suisse, la HSBC. Il y travaillait, jusqu'à ce que la justice helvétique l'interroge. On le soupçonne d'avoir fait du piratage informatique et d'avoir livré à un magistrat français, le célèbre Eric de Montgolfier, procureur à Nice, un listing de contribuables français, celui-là même que le ministre du budget Eric Woerth a brandi comme une menace cet automne à Paris et à la télévision. Au total, plus de 130.000 noms. Depuis lors, les autorités helvètes ne cessent de réclamer à la France ces documents informatiques. Mais si à Berne on a le goût du secret bancaire, à Paris on ne respecte rien tant que les intérêts supérieurs de l'Etat.

«Le Monde, explique que ce monsieur Hervé Falciani, a provoqué «une vraie crise diplomatique » entre les deux pays.

L’anniversaire du Monde

Puisque nous évoquons ce journal, notez qu'il a aujourd'hui 65 ans. Mais Le Monde n'a pas l'intention de prendre sa retraite. Il souhaite restera longtemps encore un journal de référence. Bon anniversaire.

Le big-bang des mobiles ?

Du nouveau dans la téléphonie mobile en France : l'arrivée d'un quatrième opérateur. Free va-t-il révolutionner le marché comme il l'avait fait sur le Net avec sa box et le forfait à 29 euros 90?

Le titre du Figaro le laisse entendre : «Free promet le 'Big Bang' du mobile». Dans deux ans, lorsqu'il aura installé ses antennes dans toute la France, « il offrira trois heures d'appels vers les fixes et les mobiles pour moins de 20 euros par mois. » C'est 10 euros de moins que les tarifs d'aujourd'hui, trustés par Orange, SFR et Bouygues Telecom.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.