Accéder au contenu principal
Revue de presse française

A la Une : les vœux du président français

Audio 00:04
Par : Natacha Vesnitch
5 mn

Publicité

Comme chaque premier janvier, c’est l’heure de disséquer les vœux du président français. Nicolas Sarkozy s’y essayait hier soir pour la troisième fois.

 
Et pour Le Parisien, « L’exercice des vœux n’est pas celui que Nicolas Sarkozy préfère. » Le quotidien note que le président avec un « teint hâlé après quelques jours de vacances à Marrakech (…)  a paru un peu emprunté, moins tonique que d’habitude. Comme si la lecture d’un texte qui défile sur un prompteur rendait son propos moins spontané ».
Emprunté selon Le Parisien, mais « soucieux de renouveler dans sa forme l’exercice imposé » selon Le Figaro qui ne paraît pas aujourd’hui mais dont le site internet est mis à jour.
Et Le Figaro de préciser : « Nicolas Sarkozy a fait précéder son adresse d’un court générique, constitué d’images qui symbolisent la France (patrouille de France, cérémonie du 11 novembre) »
 
Après la forme, le fond …

Pour Midi Libre, l’allocution de Nicolas Sarkozy était « très volontariste, innovante sur la forme », le chef de l’Etat, note le quotidien, « a voulu conjurer la malédiction de la mi-mandat » (…) il a donné un coup de talon dans la piscine. Noyé dans un climat politique en berne, le président entend montrer qu’il n’a rien perdu de son allant ».
Mais La Montagne, elle, n’y croit pas : « derrière son envie de nous assurer que tout ne va pas si mal », écrit Daniel Ruiz,  « les ratages et les couacs de l‘année qui s’achève perçaient derrière chacune des expressions ». Daniel Ruiz qui note que Nicolas Sarkozy a rendu un « étonnant hommage » aux associations de bénévoles. « Ceux-là, note l’éditorialiste, lui rappelleront sans doute, quand l’hiver sera dur, que la compassion n’est pas une politique ».

En tout cas, « comme c’est la mode depuis deux ans », écrit Le Parisien, plusieurs personnalités politiques ont grillé la politesse au chef de l’Etat en présentant avant lui leurs vœux sur internet… En page 7 du quotidien on voit donc la photo de ces impolis avec pour chacun une légende : «  L’étagère de Bayrou » ( le leader du Modem s’adresse aux internautes en posant devant une étagère de livres), « Villepin et l’orchidée » (idem que l’étagère de Bayrou sauf que c’est une orchidée rose qui trône à côté de l’ancien premier ministre) ou encore « Aubry et la douceur » puisque la chef du PS souhaite à tous « une bonne année pleine de joies et de douceur ».

 
2010 sera riche en événements sportifs

« 2010 année folle », titre ce matin L’Equipe qui est, avec Le Parisien et France Soir, l’un des rares quotidiens nationaux à être dans les kiosques aujourd’hui.
Euro de handball masculin, Jeux Olympiques d’hiver de Vancouver, la première Coupe du monde de football sur le sol africain, l’Euro d’athlétisme , le Mondial de basket, bref beaucoup de compétitions acharnées sont au programme et la première, son coup d’envoi est donné aujourd’hui en Argentine, je veux parler bien sûr du Dakar 2010, 9000 kilomètres dont toutes les étapes sont détaillées sur la dernière page du quotidien sportif.
Le Parisien qui nous fait rencontrer trois amateurs qui se sont lancés dans l’aventure du Dakar l’année dernière pour la première fois et qui replongent cette année avec l’espoir de faire mieux.
L’espoir… qu’espérez-vous pour cette prochaine décennie? C'est la question posée à une dizaine de Français dans la rubrique «Voix Express» du Parisien.
Bernard lui veut qu'on fasse respirer le monde, qu'on fasse de l'écologie le maître mot de la prochaine décennie...
Ecologie ....taxe carbone, ça c'est la solution de Nicolas Sarkozy, Nicolas Sarkozy qui a vu sa mesure retoquée cette semaine par le Conseil constitutionnel mais qui a dit hier soir aux Français qu’il n'était pas « un homme qui renonce à la première difficulté ». Cela ne fera pas les affaires de Manon qui, elle, espérait pour 2010 « un autre président »...

Des conseils en cas de gueule de bois

Allez pour finir....peut être avez-vous très mal a la tête ce matin et ce que vous espérez vous, c'est de ne plus jamais avoir une gueule de bois comme ça.
Alors Le Monde.fr vous donne quelques astuces pour la soigner ou du moins ce qu’il ne faut pas faire.
« Un grand bol de café, pourquoi pas salé, une petite bière qui fera remonter votre taux d'alcool et apaisera ainsi votre mal-être, un petit hamburger qui devrait vous aider à absorber l'alcool que vous avez dans le sang, un citron pressé, des œufs crus, de l'anguille hachée, un cachet d'aspirine ».
« N'en faites rien » écrit le quotidien. « Il n'existe pas de remède miracle et les conseils présentés comme tels correspondent le plus souvent à ce qu'il faut précisément éviter »

Très bonne année à tous !

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.