Le coq chante

Sédentarisation des éleveurs de Mbitom, au Cameroun

Audio 26:30
Entretrien avec Moussa Djibrilla, fils du chef de Mbitom, président du bureau de zone APESS
Entretrien avec Moussa Djibrilla, fils du chef de Mbitom, président du bureau de zone APESS

Mbiton est un village coincé au beau milieu du parc national Pangar Djerem, à 50 kilomètres de Titabi, une ville située dans la province de l'Adamaoua, au Cameroun. Changements climatiques qui perturbent les équilibres naturels et création d’un parc national, autant d’éléments qui viennent compliquer la vie des éleveurs pratiquant la transhumance depuis la nuit des temps. Il faut donc faire quelque chose. De fait, deux conceptions s’affrontent. Ceux qui prônent la perpétuation de l’élevage de type extensif et ceux qui luttent pour sédentariser les populations. A Mbitom, on a opté pour la sédentarisation, même si cela ne va pas sans problèmes.   

Publicité

Invités :

Youssouffa Halidou, Coordonnateur APESS pour la région de l’Adamaoua.
Bouba Ouada, Chef du village de Mbitom
Moussa Djibrilla, Fils du chef de Mbitom, Président du bureau de zone APESS.
Mahamoudou Ahmadou, Ecolier
Harouna Ahmadou, Ecolier
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail