13 août 1960 : indépendance de la République Centrafricaine

Audio 19:29
Barthélemy Boganda, président de la République centrafricaine autonome.
Barthélemy Boganda, président de la République centrafricaine autonome. © Assemblée nationale

Voici, pour une fois, une indépendance célébrée dans l'amertume et la tristesse. Tout a commencé d’abord un peu tard, car il faut attendre la troisième des élections générales en Afrique française (1946) pour assister à la victoire d’un Noir en Oubangui-Chari, Barthélemy Boganda.

Publicité

Dossier 50 ans Indépendances

Fondateur du MESAN (Mouvement d’Emancipation Sociale d’Afrique Noire), épaulé par de jeunes cadres, dont le docteur Abel Goumba, celui-ci a un projet ambitieux : le développement prioritaire de l’agriculture ; le bien-être social ; la promotion de l’unité africaine, à commencer par la création d’une « République Centrafricaine » regroupant toute l’Afrique centrale. L’accident bizarre qui lui a coûté la vie en 1959 l’a empêché de voir l’émancipation de son pays, au moment où celui-ci avait le plus grand besoin de lui.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail