Accéder au contenu principal
Revue de presse française

La revue de presse des hebdos

Audio 04:56
Par : Brice Barrillon
10 mn

Publicité

 « Au fait, je suis enceinte »

Info people, débat sur son voile et interview du président Iranien Mahmoud Ahmadinejad, beaucoup de débat cette  semaine autour de  la présentatrice du 20 heures de TF1, Laurence Ferrari. Vitrine de la télévision française, elle a été sur tous les fronts, à commencer par celui de la presse people, on la voit en couverture de deux hebdos de télévisions Télé loisirs et Télé 7 jours et aussi de Paris Match. Télé loisirs s’intéresse à son enfant et à la façon dont elle l’a elle même annoncé à la conférence de rédaction de TF1 : « au fait, je suis enceinte ».

« Qui va la remplacer? »

L’info, un bébé à venir avec son nouveau mari, Renaud, un virtuose, passionne les lecteurs de ces magazines qui ne tarissent pad d’éloges sur la star du 20 heures : « Qui va  la remplacer? » demande Télé 7 jours , et dans Télé loisirs on nous dit que ce sera Harry Roselmack.  Le journal s’extasie sur son travail de cette semaine. Laurence Ferrari  tourne à plein régime, « n’hésitant pas à sauter d’un avion à l’autre», après Téhéran et son entretien avec le président Iranien Mahmoud Ahmadinejad, diffusé lundi et enregistré samedi, elle n’a pas hésité malgré son ventre qui s’arrondit à sauter encore dans un avion pour aller à Johannesburg, cette fois interviewer le petit fils de Mandela dans un township, celui de Soweto.

Les audiences de TF1

La couverture de Paris Match montre une Laurence Ferrari, qui serait « en train de réussir son pari », stopper la chute d’audience de la chaine de télé. En couverture , l’hebdo  titre sur « les victoires d’une battante ». Les lecteurs peuvent l’admirer, en photo appuyée sur un mur blanc. Le site du Point.fr pour ce qui est des audiences de son journal estime que Match « s’est emmêlé les pinceaux. » « Elle est une star qui a cravaché dur pour retrouver l'audience perdue : plus de 30 % de part de marché, avec 8 millions de téléspectateurs en moyenne » explique Match, alors que pour Emmanuel Berreta qui est un expert des médias, « les audiences du JT sont en baisse. »

Le port d’un voile au JT

Le port d’un voile pour interroger le président iranien n’a pas plu à tout le monde. Sur le net, les réactions à propos de Laurence Ferrari se montrant voilée afin de pouvoir interroger Mahmoud Ahmadinejad à Téhéran ont déclenché de vives critiques. Comme ce débat prenait des allures de  tourbillon, TF1 a voulu l’encadrer en expliquant que c’est la loi en Iran. Et donc inévitable, et que Marine Jacquemin, grand reporter avait fait la même chose. Il y a 25 ans, à l’époque c’était exotique, le contexte a changé. Pour le philosophe Bernard Henri Lévy, cet entretien n’aurait pas du se passer de cette façon. Le philosophe en direct sur Canal Plus a vivement réagi à cette interview faite à Téhéran, quelques jours avant des manifestations. « Ses arguments sont solides » disent les internautes.

« Eva Joly candidate à l’élection présidentielle ? »

Autre femme à faire l’actualité, Eva Joly. Ancienne juge d’instruction, aujourd’hui eurodéputée, elle fait l’objet d’un long portrait dans le Nouvel Observateur, le récit de son incroyable carrière, avec cette hypothèse : « Eva Joly candidate à l’élection présidentielle ? »

« Des pudeurs de jeune fille »

« L’idée, baroque fait son chemin » écrit Marie France Etchegouin, « elle pourrait se présenter au nom des verts et de son ami Daniel Cohn Bendit. » Titre de l’article : « Et si c’était toi ? » « Eva Joly, raconte-elle, tourne autour de son éventuelle candidature avec des pudeurs de jeune fille »  Elle ! la battante des cabinets d’instruction, qui inscrivit à son tableau de chasse Loïk Le Floch-Prigent, l’ex-PDG d’Elf ou Roland Dumas, pour une paire de chaussures de chez Berluti ! 

Le Nouvel Obs raconte comment « Elle a été la terreur des patrons et des politiques. » « Elle revendiquait le droit au chantage,  appliquant aux affaires financières les méthodes dévolues aux truands. » Les trous noirs de la finance, c’était son obsession. Comme on ne la comprend pas toujours très bien, à cause de son accent norvégien, les verts discutent de cette hypothèse présidentielle. « Jean Vincent Placé a déclaré à son propos : il y a deux possibilités, « la vielle éthique », c’est Eva Joly et « la jeune dynamique » pour Cécile Duflot.» Dissensions, dissensions, chez les Verts c’est récurrent. 

« Je me suis investie de cette attente »

Alors se serait-elle décidée ? Après le Nouvel Obs, le Journal Du Dimanche l’a interrogé : « Que pense-t-elle de 2012 ? »  « La France m’a épanouie » dit-elle d’abord.  Pour Le JDD« elle est la probable candidate d’Europe Ecologie ». Elle répond  qu’il y a « une attente » et qu’elle « s’est investie de cela », de cette attente.

Au fait, comme dirait Laurence Ferrari, pour 2012, un autre candidat putatif s’appelle Dominique Strauss Kahn, la juge l’avait mis en examen, « Est ce que cela la gênerait de se présenter contre lui ? » « Ce sont de vielles histoires » dit elle, « j’avais fait une enquête rapide et je lui ai accordé un non lieu » mais vous savez quand on est dans la coulisse « on est impressionné quand on voit le dessous des cartes. ». 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.