Accéder au contenu principal
Musiques du monde

1. Dinner at the Thomson's

Audio 19:31
(V. Bernard)
Par : Loïc Bussieres
21 mn

Le magazine NuGroove, consacré aux musiques blacks urbaines. Cette semaine, Loïc Bussieres reçoit le duo Dinner at the Thomson's.

Publicité

Un ovni franco-américain, soul et trip-hop. Une voix ultrasensuelle posée sur des montages sonores urbains et groovy. On pourrait vendre le binôme Dinner at the Thompson's de la sorte. Mais l'affaire est bien plus sérieuse. Une vraie voix. Très influencée par la grande prêtresse Erykah Badu, Lucille T., la chanteuse de Dinner at the Thompson's n'en déclame pas moins sa prose soul avec une sensuelle originalité.  Derrière, Fablive orchestre une tapisserie de groove multiples, lorgnant tant vers un funk aérien qu'un trip-hop jamais froid, de la soul pure, des ambiances jazzy légères et des rythmes hip-hop solides. Poésie urbaine et militantisme abstrait avancent sur des terres riches, acoustiques et presque organiques mais aussi samplées. Leur album a même été mixé par Dave Cooley, expert du label Stones Throw, cultissime écurie rap californienne. Dinner at the Thompson's ne vient pas de nulle part. L'essence soul d'Erykah Badu donc, l'équilibrisme de Portishead, l'espièglerie de Lady Miss Kier (Deee-Lite), les audacieuses productions hip-hop de J Dilla ou Pete Rock sont présents.

Marc Zisman
Télérama
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.