Accéder au contenu principal
L'Épopée des musiques noires

Jazz Fusion ou Fusion Jazz ?

Audio 26:30

Avec « Birdland », en 1977, le groupe Weather Report parvient à dépasser le cadre strict des auditeurs avertis pour toucher un plus large public car, au milieu des années 70, la musique noire américaine prend un virage commercial qui produira le pire comme le meilleur. Les expérimentations technologiques bousculent les habitudes et les conventions. Nous entrons en fusion !

Publicité

La collection « Jazz Fusion Years – The classics & the Lost Treasures » (Sony Music/Columbia Legacy) réhabilite toutes ces œuvres parfois oubliées, souvent datées, mais profondément inscrites dans « L’épopée des Musiques Noires ». De Stanley Clarke à Carlos Santana, du Mahavishnu Orchestra à Return to Forever, les légendes du jazz d’antan tentaient une révolution inédite.

Frédéric Goaty, directeur de la rédaction de Jazz Magazine, est l’auteur de cette sélection de 24 titres qui survole plus de 20 ans d’une histoire bouillonnante quand les volutes nébuleuses de la communauté hippie invitaient les musiciens rock et jazz à se donner la main dans un élan de créativité débridée…

40 ans après les premières ébauches électriques de Miles Davis, les échos d’une idéologie musicale utopique ressurgissent avec force dans le paysage sonore désabusé des années 2000 !

http://liraproductions.com/jazzrock/index.html

http://www.jazzmagazine.com/

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.