Accéder au contenu principal
En sol majeur

Abdellah Taïa

Audio 19:31
Abdellah Taïa.
Abdellah Taïa. DR
Par : Yasmine Chouaki
21 mn

Abdellah Taïa est né au Maroc en 1973, il a grandi dans un quartier populaire entre Salé et Rabat où son père est employé dans une bibliothèque, sa mère ne sait ni lire ni écrire. Abdellah Taïa se revendique gay. Dans son pays, selon la loi, l'homosexualité est un crime grave, passible de prison. Il vit en France depuis 1999 et prépare à la Sorbonne une thèse de doctorat sur le peintre Fragonard. Il a enseigné en 2004 dans une université de New York. Il écrit en français.Son combat est Le droit à la différence. Il impose désormais à ses interviewers l'usage du mot “mithli” (homo) à la place de chad jinsi (marginal sexuel). Selon lui, le rôle d'un écrivain c'est aussi : «Bousculer les idées, les vieux, la religion, le confort de l'hypocrisie, faire en sorte que les Marocains se rendent compte qu'ils sont prisonniers de traditions créées depuis des millénaires, aujourd'hui dépassées». (Tel Quel, novembre 2006). 

Publicité

Les choix musicaux d'Abdellah Yaia :

 Abdelhalim Hafez Ahwak (Je t'aime, je te vénère)

 M.I.A.: Jimmy

Najat Assaghira : Bahlam Maak (Je rêve avec toi)

David Bowie: Wild in the wind

 Earl Grant: Imigration of life

AIR: Cherry Blosomm girl:

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.