Afrique économie

Les fermiers blancs du Zimbabwe

Audio 02:27

Le Zimbabwe, a été pendant longtemps le « grenier à céréales » de l'Afrique. Mais c’est maintenant l’un des trois pays au monde où l'on vit moins bien que dans les années 1970, d'après le dernier rapport du programme des nations unies pour le développement. En dix ans, la production de maïs, aliment de base dans le pays, a chuté de 2043,20 (000 tonnes) en 2000 à 819,25 (000 tonnes) cette année. Conséquence, notamment, d'une réforme agraire conduite de manière arbitraire. La loi « un homme, une ferme » n'a jamais été respectée. Les fermiers blancs qui possédaient et exploitaient les terres ont été expulsés manu militari ces 10 dernières années. Et sur leurs anciennes terres, il n'y a plus rien sauf la brousse. Le chômage plafonne à 90% et le pays doit désormais importer la plupart de ses denrées alimentaires depuis l'Afrique du Sud ou le Botswana pour subvenir aux besoins des quelques 13 millions d'habitants. Et les expulsions des derniers fermiers blancs se poursuivent, malgré la prise de fonction du nouveau Premier ministre Morgan Tsvangirai et la mise en place d'un gouvernement d'union en février 2009