Accéder au contenu principal
Revue de presse française

A la Une : l'islam en France vu par Marine Le Pen

Audio 05:00
Par : Gilles Moreau
10 mn

Publicité

Dans l'avalanche de commentaires provoqués par la petite phrase de Marine Le Pen sur « l'occupation », voici celui de Jacques Julliard : transfuge du Nouvel Observateur, cette figure de proue de la deuxième gauche en France signe désormais ses éditoriaux dans Marianne.

Cette semaine, Jacques Julliard analyse ce qu'il appelle « la vraie nature de Marine Le Pen ». Pour lui, son « coup de clairon antimusulman ne doit pas cacher un profond changement stratégique de sa part : le passage du populisme racial au populisme social » ou plus précisément, l'addition des deux afin de « renforcer les fondements populaires de son mouvement ».

Les réflexions de Jean Daniel, elles, sont toujours à lire dans le Nouvel Observateur. Lui trouve absolument normal la dimension nouvelle qu'elle et son parti sont en train de prendre, car à ses yeux, « tous les ingrédients sont réunis en France pour que se développe une intolérance xénophobe ».

D'autres commentaires encore, dans la presse magazine, pour souligner l'habileté de Marine Le Pen, sa faculté à « se placer au centre du jeu », comme l'écrit Le Point qui rappelle au passage qu'elle est en campagne pour prendre la présidence du Front national.

Pour Alexis Brézet du Figaro Magazine, elle a eu « l'instinct, ou le coup de chance historique, de s'être installée au cœur du besoin de protection qui est celui des peuples européens », en pleine crise de la mondialisation...

Dans Témoignage Chrétien enfin, un éditorial signé Luc Chatel, pas le ministre mais le rédacteur en chef du journal, ce dernier souligne l'erreur qui consiste pour les partis modérés à tous réagir de manière indignée. A nouveau ils sont tombés dans le piège. C'est de cette façon que le FN réussit à « accentuer l'effet de connivence entre grands partis et grands médias ». Et c'est ainsi qu'il a qualifié son candidat au second tour de la présidentielle en 2002.

Les combats de Stéphane Hessel

Il a 93 ans, ancien résistant et déporté à Buchenwald : on peut prêter à Stéphane Hessel l'autorité morale d'un sage. Cet homme a remis au goût du jour le programme du Conseil national de la Résistance. Actuellement il connait un succès en librairie avec un livre intitulé Indignez- vous !. Là encore tout un programme…

Dans le Nouvel Observateur, Stéphane Hessel explique que s'il est indigné, s'il est « en colère contre Nicolas Sarkozy », c'est d'abord pour défendre les immigrés. « Je considère que la France a un rôle très important à jouer de par la multiplicité des cultures présentes sur son territoire (…) Elle doit servir d'exemple pour l'Europe tout entière ».

Propos de Stéphane Hessel, qui se bat également contre le triomphe de l'argent, contre le fait que « depuis 2007 tout a été fait (selon lui) pour complaire aux grandes fortunes françaises ».

Les autres titres dans la presse magazine

Les journaux cherchent à comprendre ce qui s'est passé autour du Médiator, ce médicament longtemps prescrit contre le diabète et qui a causé des centaines de décès en France. L'Express rappelle que « ce scandale sanitaire s'ajoute à d'autres (…) Après le Distilbène, l'Isoméride, le Vioxx, le sang contaminé, il confirme l'impensable : il est donc toujours possible en France de trouver en pharmacie des remèdes mortels », écrit l'Express.

Le Monde magazine a enquêté sur l'ADN comme Agence du don en nature. Bel exemple de solidarité : cette agence collecte et stocke des produits invendus donnés par des grandes entreprises, avant de les redistribuer aux associations d'aide aux plus démunis.
Jusqu'où ira la folie de la pierre ? La question posée en couverture du

Figaro magazine qui fait le point sur la flambée des prix de l'immobilier à Paris.
Sur ce thème également, une enquête de Megalopolis, le magazine du très grand Paris. Dans la capitale, les biens sont trop chers et trop rares, d'où la crise du logement qui fait partir les classes modestes, et même une partie des classes moyennes. Pour Mégalopolis, le scandale des logements inoccupés explique en grande partie cette crise. Combien sont-ils ? Peut-être 110 000. « Au fond peu importe le nombre exact, écrit le journal, vu l'ampleur de la crise, leur simple existence devrait pousser les pouvoirs publics à les réquisitionner ».

Les Unes de la presse de ce dimanche

Le Monde
consacre sa une à l’importante offensive de l'armée algérienne contre Al-Qaida au Maghreb islamique. L’opération est en cours en Kabylie, où le chef d'AQMI a établi son quartier général. Il s'agirait de couper l'organisation de ses bases situées plus au sud, dans le Sahel.

Le Parisien Dimanche met en avant une interview du ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux dans laquelle il se défend, après avoir fait l'objet de deux condamnations en justice.

« Les politiques en première ligne » : sous ce titre de Une, le Journal du Dimanche revient sur le scandale du Médiator.

Vous verrez aussi en photo Jacqueline de Romilly : appelée par le journal « la dame du grec ancien », elle disparaît à l'âge de 97 ans.

Un peu de grec justement à la Une de l'Equipe, à propos de l'affiche du jour en ligue 1 de football : ce soir l’Olympique de Marseille reçoit l’Olympique lyonnais, d'où ce titre « Un choc olympiques », avec deux « s » : un peu grec mais pas très français.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.