Accéder au contenu principal
Invité Afrique

Vincent Geisser, chercheur français au CNRS qui a vécu 4 ans en Tunisie

Audio 05:32

« Ce qui est sûr, c'est que l'on est rentré dans un nouveau cycle, qu'aujourd'hui le régime n'a plus vraiment de base de légimité, de réservoir de soutien et qu'on peut dire que pour lui, c'est le début de la fin. (...) Nous sommes passés dans une nouvelle étape. La population tunisienne, dans sa grande majorité (...) a perdu toute confiance en ce régime et espère un changement. »

Publicité

Couvre-feu hier (mercredi 12) soir à Tunis. Pour la première fois hier, les émeutes ont touché le centre de la capitale tunisienne. Jamais depuis son arrivée au pouvoir, il y a vingt trois ans, le président Ben Ali n'a été confronté à une telle vague de protestation. Son régime est-il menacé ?

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.